Où Se Dirige La République Tchèque?

Dr./Prof.Mirko
Svoboda

De plus en plus de citoyens de la République tchèque et de la République Moravie se posent la question.. Bien que le parti le plus fort dans le Parlement est le parti social-démocrate, qui travaille avec une coalition de partis de droite., ils s'éloigne de plus en plus de toute orientation de la gauche. De fait Il y a seulement un parti de gauche, le Parti communiste de la République Tchèque-Moravie et le troisième le plus fort dans le pays, que les forces de l'aile droite après que la contre-révolution en 1989 essaye durement de liquider. Son influence grandit et il ne sera pas liquidé.

Le rôle du régime tchèque présentement peut être décrit comme un servant de l'Ouest. Le premier ministre V. Shpidl sur la question de l'Irak a pris la position américaine, aussi bien que l'ancien président Havel, qui a signé la déclaration des 8 chefs d'État, soutenant l'agression des ÉTATS-UNIS. Contre cette politique il y a une majorité de citoyens qui sont contre les plans de l'Impérialiste des États-Unis et ils comprennent que l'attaque est pour le pétrole sous l'apparence de combattre le terrorisme En juin il y aura un référendum dans la république tchèque pour joindre l'Union européenne. Le régime présent va dépenser plus de 200 millions de couronnes pour essayer de convaincre la population de voter pour joindre l'UE. Le gouvernement veut s'assurer qu'après son adhésion à l'OTAN que politiquement et économiquement, nous serons liés à l'Ouest capitaliste, bien que cela représente beaucoup de dangers pour nous.

Quant à la perspective fortement vantée des mérites et promesses de la croissance de notre économie, c'est aussi en question. Depuis 1989 le tempo de la croissance économique est tombé brusquement. La croissance passive du commerce en 2001 était seulement de 75 milliards de couronnes. Mais le budget national était dans le désordre et était tombé de 111 millions de couronnes. Les effets sociaux de tout ceci sont très bien connus. Il y a le chômage, à ce jour c'est plus de 450,000. C'est non seulement tragique pour les pensionnés, mais aussi pour les familles avec des enfants et d'autres sections de la population. Il n'y a aucun optimisme pour l'avenir. Mais même dans ce temps économiquement critique pour la population, le gouvernement est capable de trouver des finances pour soutenir des soldats tchèques dans l'aide des ÉTATS-UNIS au Koweït et autres pays de L'OTAN.

Donc on doit se poser la question à savoir où va la République tchèque ? Il n'y a aucune réponse optimiste à cette question. Aujourd'hui, la République tchèque sous l'alliance agressive de l'OTAN et son potentiel de joindre l'Union européenne, vivra de nouveaux problèmes et des différences aiguës au gouvernement. Nous perdrons de plus en plus de notre souveraineté. Le danger réel consiste aussi en ce qu'il y a des pays comme l'Allemagne et l'Autriche qui voudraient changer complètement les résultats de la deuxième Guerre mondiale.

Il y a seulement une route ouverte, qui est la leçon de l'histoire: la route d'une situation tragique a été trouvée, quand a eu lieu l'unité Slave, la coopération fraternelle du peuple Slave, sans tenir compte du fait que cela a été réalisé après des dizaines d'années. Regardant le fait, nous pouvons résoudre ces problèmes dans l'avenir et il est possible si la Russie elle-même soutiendra les traditions glorieuses de son histoire.

Mirko Svoboda
Premier Vice-président du Comité slave de la république tchèque.

Fermez la page pour retourner.2