Le 16e Anniversaire de la Version Anglaise de Northstar Compass

Permettez-moi de féliciter particulièrement Hélène et Michel Lucas, de la part de tous les lecteurs de l'Édition française de NSC et de la mienne. Nous devons leur rendre hommage pour tout ce qu’ils ont réalisé pour promouvoir l'amitié et solidarité avec le Peuple soviétique, pour réaliser les buts de notre organisation avec l'édition de NSC pendant tous ces 16 ans, années de sacrifices et de dur travail, .. Nous devons aussi être très reconnaissants à tous les membres du conseil de rédaction de NSC. En raison de leur travail fantastique NSC ont été promu et est maintenant lu dans le monde entier. NSC a toujours défendu le Marxisme-Léninisme, nous a aidé à identifier les causes réelles de l'écroulement de l'Union soviétique .et a réussi à analyser pour nous ce que le système capitaliste a apporté à tous les peuples de l'ex-URSS.

Ensemble avec l'approfondissement de la crise économique en ex-URSS, les contradictions de classe s’aiguisent et atteignent des niveaux insupportables et avec eux la lutte des classes devient plus ouverte et aiguë. Des batailles décisives s'approchent. Aujourd'hui plus que jamais, la nécessité de l'unification du mouvement des ouvriers avec la théorie révolutionnaire devient plus claire. C'est notre tâche principale.

Comme nous le savons tous le mouvement marxiste-léniniste est divisé et pour plusieurs il est très compliqué d’analyser ce qui se passe, il y a beaucoup de différences idéologiques et c'est très dur, dans l'encadrement de nos activités, d’avoir une bonne orientation dans l'accomplissement de notre travail. Il est assez facile de noter qu'il y a beaucoup de problèmes qui menacent notre unité, c'est pourquoi je estime que nous devons clarifier nos positions et par dessus tout nous ne devons pas oublier que tout cela arrive dans l'encadrement d'une lutte des classes qui s'est intensifiée avec le développement des contradictions de l'impérialisme.

Donc il est très important que NSC persiste dans son travail, c'est nécessaire maintenant plus que jamais.

Notre président Michael nous a demandé d'être prêt, lors cette Mini conférence, à discuter de l'avenir de NSC et offrir des suggestions et une critique constructive.

Personnellement je pense que nous devons mettre plus d'accent sur l'histoire du mouvement communiste particulièrement en Russie juste avant et après l'écroulement de l'Union soviétique. Maintenant il y a plusieurs partis communistes, cela apporte la confusion, même les plus furieux anti-stalinistes, les plus anti-bolcheviks deviennent soudainement de fidèles stalinistes et bolcheviks Malheureusement, en cette question, nos amis Russes ne nous ont pas donné l'aide que nous attendions d'eux, au contraire.

Je pense que nous devons savoir qui sont nos vrais amis particulièrement parmi les soviétiques. Nous devons mieux connaître l'histoire de leurs organisations, nous devons savoir dans quel parti ils militent. C’est une des raisons pourquoi nous devons améliorer notre critique et pousser plus loin notre analyse sur ce qui s’est passé et maintenant ce qui e passe particulièrement en ex-Union soviétique.

Pour illustrer les points que je soulève, voici quelques faits : en dépit qu'en Union soviétique tant de partis n'ont rien de commun avec le Parti bolchevique de Lénine et de Staline, le Bolchevisme est toujours vivant en Union soviétique et les révolutionnaires Soviétiques Bolcheviques ont reconstitué les grandes traditions de la Révolution d’octobre, les temps héroïques de Lénine et de Staline et ont fondé des partis révolutionnaires marxistes-léninistes et stalinistes et ont pris dans leurs mains la bannière du combat pour le renversement de la clique de révisionnistes et pour la restauration de la dictature du prolétariat pour que l'Union soviétique revienne sur la route du communisme. " Un de ces partis est le parti de Nina Andréyéva, "le Parti communiste des Bolcheviks de toute l’Union soviétique (P.C.B.tUS). Donc il est difficile de comprendre pourquoi notre camarade russe Chechensev, dans son article" le Révisionnisme est le problème principal sur la route de l'unité communiste "dans l'édition de NSC de juin cette année a dit" à ce moment critique il n'y a aucun partie révolutionnaire de type léniniste. ". Je ne sais pas s'il inclut son propre parti dans cette remarque.

Comment pourrions nous accepter, par exemple la déclaration d'Alexei Prigarine du Parti communiste russe - PCUS à notre premier Congrès Mondial en septembre 2001, il a dit "Dans les années 1930 et les années 1940. il n’y avait aucune opposition puisque les gens estimaient qu'ils construisaient et défendaient la Patrie. Après que le pays fut entré en vie normale" la centralisation de l'économie devenait contre-productive. "Nous pouvons nous poser quelques questions; comment cela peut arriver quand nous considérons la Planification CENTRALE comme une partie constitutive du socialisme et quand nous savons que les réformes économiques amorcées par Krouchtcthev ont été conçues pour perturber cette planification centrale, ce qui a conduit au désastre que l’on connaît. Dans le cadre de mon petit rapport, ce n'est pas mon intention de commenter davantage ces faussetés. Et il y en a beaucoup d'autres dans ce rapport et dans plusieurs autres articles. Ce que je veux faire c’est tout simplement mettre en évidence que nous devons réétudier toute histoire de l'URSS.

George Lukas, dans son travail consacré à l'irrationalisme de la bourgeoisie a pensé que dans la période de l'impérialisme, on parle de la destruction de la raison. Maintenant, c'est dans ce mouvement de l'escalade de la destruction de la raison, qu’est placée toute la propagande anti-soviétique qui devient plus marquée proportionnellement à l'escalade de toutes les contradictions de l'impérialisme.

Nous devons inévitablement retourner aux débats stratégiques du passé pour répondre aux attaques toutes-puissantes toujours répétées par les ennemis du socialisme.

On est en droit de se demander pourquoi, par exemple, le parti communiste français, dans sa revue "L’humanité dimanche" du 16 au 23 mai 2007, a senti le besoin d'attaquer de nouveau Staline en répétant les mêmes vieux mensonges depuis longtemps réfutée, mensonges qui nous viennent en grande partie de Trotski et de Khrouchtchev : dans cet article Jean George (du P.C.F.) n'oublit pas d'écrire que "peut-être le meurtre de Kirov a été patronné par Staline" et que pendant les procès de Moscou, "les accusés admettent sous l'influence de la torture les plus mauvais crimes antisoviétiques (totalement inventé) (s.p.m.) . C'était nécessaire pour lui aussi de parler du célèbre testament de Lénine, du XXe congrès du PCUS., de l'industrialisation rapide et la réorganisation parallèle de l'agriculture par une collectivisation aussi obligatoire. Les dits communistes français ne finissent jamais de soutenir la propagande de l'impérialisme et pour tout les révisionnistes du monde entier Staline est toujours d'actualité. C’est facile de comprendre pourquoi, Staline, pour les impérialistes, est en effet l'homme à abattre et pour les communistes il est l'homme dont nous devons suivre les enseignements parce qu'il nous a démontré et par ses actions et par ses écris le chemin à suivre pour surmonter l'impérialisme et établir le communisme.

N.S.C. dans toutes ses éditions, par des articles de fond, a déjà répondu plusieurs fois à ces attaques pernicieuses. Nous suggérons de poursuivre et augmenter même nos analyses historiques en présentant plus de fichiers, plus souvent des textes non publiés en langue française.

Il est recommandé d'insister sur les périodes cruciales du passé héroïque de l'Union soviétique, ce qui nous aidera à comprendre, selon les mots de S. Kalinine, que l'industrialisation du pays, la collectivisation de l'agriculture et la révolution culturelle, "accomplies dans des délais records, nous ont permis de gagner la victoire dans la grande guerre patriotique.

C'est notre appréhension, que la confusion idéologique sérieuse prévalant à présent dans le mouvement communiste si elle n’est pas résolue à temps gênera l'accomplissement des buts de notre mouvement.

Ça fera bientôt 6 ans, en novembre de cette année, que l’Édition française de Northstar Compass, dont je suis l’éditeur, est publiée.

Il y a de plus en plus de demande pour notre édition française de la part d'organisations, de partis et d’individus.

Toutes ces années j'ai travaillé et étudié très durement pour améliorer le contenu de cette édition française et ma compréhension de l'histoire non seulement de l'Union soviétique, mais aussi de tout ce qui concerne la lutte des classes dans le monde entier.

Je considère que nous devons apporter quelques éléments de réponse aux nombreuses questions qui surgissent sur les causes qui ont mené à la défaite de l'expérience du socialisme en URSS, et en tirer toutes les leçons nécessaires pour poursuivre notre combat pour la reconstruction du socialisme et de l'URSS.

Nous voulons montrer, comme Vincent Gouysse, l'a mentionné dans son travail "Impérialisme et anti-impérialisme" édité à l'occasion de 90ème anniversaire de la Révolution Socialiste d'octobre, "comment les outils de compréhension marxistes-léninistes ont été galvaudés s et déformés par les révisionnistes qui les ont transformés en outils rouillés, incapables de nous aider à comprendre la réalité objective et par conséquent de nous indiquer les moyens capables de la transformer."

Je dois dire qu'il y avait quelques insuffisances dans notre travail, il est nécessaire de pousser plus loin nos analyses pour éviter la confusion. Je me limiterai ici à donner un exemple : quand nous donnons nos appréciations sur le rôle positif de Castro dans son combat contre l'impérialisme américain il ne faut pas aller jusqu’à dire qu'à Cuba a été réalisée "l'abolition du capitalisme" ou qu'on y a construit le socialisme. L'économie cubaine n'a jamais été une économie planifiée, Cuba n’a jamais été un pays socialiste. Il nous faut améliorer notre travail. Nos lecteurs doivent être invités à critiquer le contenu de nos articles.

Nous sommes les partisans d'une critique honnête, parmi les camarades, favorisant l'autocritique tel que décrit dans le travail cité plus haut "Pour nous, l'unité ne signifie pas l'absence de débats, une telle unité ne profiterait pas au développement du combat de classe, mais en exige sur la base du matérialisme dialectique, évidemment".

De nouveau je veux dire que nous devons clarifié notre orientation.

Devons nous nous unir à tout prix. ? Devons-nous nous unir avec nos ennemis ?

Sur quelques commentaires pour la discussion au Premier congrès Mondial, le camarade Prigarine a dit "nous devons aborder, comme premier pas, les problèmes politiques et idéologiques et comme une deuxième tâche ne pas critiquer d'autre orateur et leur point de vue. Je pense que le Camarade Prigarine aurait dû clarifier ce qu'exactement il voulait exactement dire.

La même chose, par exemple quand il a dit "c'est logique que dans la critique de l'opportuniste et du révisionnisme, nous devons aussi critiquer le dogmatisme et le sectarisme. Le dogmatisme de qui devons-nous critiquer ? Est-ce que est-ce le dogmatisme supposé de Staline ?

De notre PAGE WEB

Ici je veux féliciter notre ami George Gruenthal pour le travail fantastique qu’il accompli pour la page Web de NSC.

La couleur de la présentation et l'efficacité ont été améliorées, j'estime que le plus important c'est le contenu des articles.

Je pense que nous devons inclure tout le contenu de NSC à la page Web. Parce que tout est intéressant et de plus en plus nombreux sont ceux qui maintenant se réfèrent seulement à la page Web.

Personnellement, je remercie George pour tout l'aide qu'il me fournit pour l’édition française de la page web

Nous accueillons dans notre association, organisations et les individus qui se considèrent comme le marxiste-léniniste, même s'ils ne sont pas encore des Marxistes réels, mais comme les gens sincères qui sont intéressés pour trouver la vérité, mais pas ennemies qui travaille pour leur propre avantage. Un marxiste-léniniste est celui qui sert la cause du prolétariat en acceptant certains des principes politiques cardinaux.

La Campagne pour l'adhésion doit servir pour fournir un véhicule pour l'action unie par des parties(partis), les organisations et individus qui réellement veulent travailler pour les buts de notre association.

Notre organisation fournit aussi un forum pour le débat et la résolution de différences idéologiques. En travaillant dans notre organisation, membres de parties (partis) différentes et des organisations peuvent apprendre à savoir(connaître) et avoir confiance en l'un l'autre et peuvent repasser de différences politiques de la discussion franche, fraternelle.

Parfois on dit que la cause des désaccords parmi ceux qui se considèrent comme des marxistes-léninistes est l'existence de différences idéologiques enracinées entre eux. Cela, cependant, je ne pense pas ainsi.

Joignez-vous l'aide d'ICFSWSP crée les bases(fondations) pour la construction(bâtiment) de grande association, l'élément essentiel pour notre Société pour avancer et réaliser nos buts.

Dr Adélard Paquin
éditeur
de la version française de NSC.

Note: vous pouvez consulter l’ouvrage de Vincent Gouysse, mentionné dans ce rapport: Impérialisme et anti-impérialisme sur le site: http://www.communisme-bolchevisme.net


Fermez la page pour retourner.