Nous vous présentons la conclusion du livre de Mikhail Kilev, docteur ès sciences militaires

«Krouchtchev et la Désagrégation de l’URSS»

Dans la mythologie grecque, le roi Augias n'avait pas nettoyé ses écuries depuis trente ans et un tas d'ordures s'y était entassé. Quand Hercule, qui avait une force exceptionnelle, avait vu toute cette saleté dans les écuries d'Augias, il a détourné les eaux d'un fleuve et les a dirigées vers les écuries. En un jour il les a nettoyées.

On peut dire maintenant qu'à la suite de la campagne calomnieuse des révisionnistes et des ennemis du socialisme, des 1tas de mensonges se sont entassés contre la personne et l'œuvre de Staline. L'expérience des dernières décennies montre que cette propagande s'est dirigée aussi contre le nom et l'œuvre de Lénine, contre le marxisme-léninisme et le socialisme, car ils sont inséparables. En quarante ans, cette propagande a transformé les mensonges en symboles de dictature et de manque de démocratie sous le socialisme. Il ne faut pas sous-estimer ce fait triste, mais réel.

Pour éliminer ces montagnes de mensonges et de calomnies, il faudra beaucoup d’Hercules pour détourner le courant de plusieurs fleuves, qui auront à nettoyer le nom et l'œuvre de Staline et de Lénine. Ce n'est que par un tel labeur que se rétablira la vérité sur leur œuvre révolutionnaire, sur l'essence et le contenu de la construction du premier État socialiste au monde. C'est très important et absolument indispensable.

Sans aucun doute, les vrais communistes dirigeront les eaux de la science pour éliminer ce tas de mensonges, accomplissant ainsi leur tâche historique. Et surtout, leur gigantesque travail permettra aux peuples de profiter de l'expérience et de la créativité révolutionnaire des peuples soviétiques. Il y en a qui sous-estiment cette expérience et cette créativité, d'autres les ignorent. C'est pourquoi il faut les rappeler sans cesse :

Il faut aussi que les peuples retiennent les leçons des expériences négatives, des erreurs et des défauts, inévitables dans la créativité de l'édification socialiste.

A la fin de son discours au V Congrès du PCB, le 19 décembre 1948, Georges Dimitrov, fortement applaudi par les délégués du Congrès, a déclaré :

"Toute l'expérience du mouvement communiste international confirme qu'un vrai marxiste, c'est celui qui est un vrai léniniste, et un vrai léniniste ne peut pas ne pas être un vrai staliniste.

Un vrai marxiste-léniniste-staliniste aujourd'hui, est celui qui :

LES COMMUNISTES NE DOIVENT PAS OUBLIER QU'ILS SONT INVINCIBLES QUAND ILS SONT UNIS.

Post-scriptum

Telles sont les analyses et les conclusions que nous avons tirées des points principaux relevés dans le rapport Khrouchtchev "Sur le culte de la personnalité et de ses conséquences", présenté à une session à huis clos au XXe Congrès du PCUS, le 25 février 1956.

Près de 45 ans se sont écoulés depuis, remplis d'événements historiques graves.

Il faut que les communistes développent aujourd'hui sans tarder, une discussion marxiste-léniniste approfondie, créative. Ce travail sérieux s'impose, afin de :

L’œuvre stalinienne est un drapeau pour les peuples opprimés, à  travers l’exemple qu’ont donné les succès des réalisations socialistes. Il est grand temps que les communistes du monde entier hissent audacieusement ce drapeau-éclaireur.

Le livre au complet est disponible sur le site : http://www.communisme-bolchevisme.net


Fermez la page pour retourner.