Palestine-Israël-RSA

Lettre du ministre sud-africain du Renseignement,

Ronnie KASRILS, au rédacteur du Mail & Guardian

Helen Suzman prétend que j'abuse de ma position en utilisant mon titre de ministre pour signer la publicité concernant les 60 années d'oppression qu'Israël inflige au Palestiniens (mai 30).

J'ai été attaqué durant des années par des gens comme Suzman et ses amis sionistes, qui veulent que je me taise, prétextant que depuis que je ne suis plus ministre des Affaires étrangères je n'ai plus le droit de parler à propos d'Israël. Quand j'ai été attaqué comme ministre j'ai exercé mon droit de répondre comme un ministre.

De toutes les façons il n'y a rien dans les règlements qui m'interdise de faire usage de mon titre ministériel. Il n'y a pas non plus de règlement qui empêche un ministre de mettre sur son site web ses déclarations personnelles ou ses points de vue, que ce soit pour des raisons officielles ou personnelles.

Suzman grince ses dents, furieuse contre le «désagréable Kasrils» purement parce qu'elle est si ardemment intolérante de mon droit d'appeler à la justice pour les Palestiniens.

Ce qui est encore plus insidieux est qu'elle s'en prenne à moi parmi les cinquante-cinq autres Sud-africains - onze ministres et députés ainsi que des anciens prisonniers politiques et autres personnalités - qui ont signé la déclaration. Telle une bigote de l'ère apartheid elle ne voit qu'un seul meneur qui mobilise la foule. Honte à elle.

Ronnie KASRILS
Palestine-UE-É-U

Fermez la page pour retourner.